Mes cours de philosophie. Ordre ou désordre? Maryse Emel

L'antiphilosophie risque, par sa stérilisation et le tarissement à la source, de fabriquer une génération d'abrutis manipulables et parfaitement dociles, incapables non seulement de réagir, mais de comprendre l'enjeu" V.Jankelevitch

Mes recensions philosophiques

Publié le 14 Décembre 2014 par maryse.emel in recensions

24 novembre 2014

Séverine Kodjo-Gradvaux, Philosophies Africaines, lu par Maryse Emel.

Séverine Kodjo-Gradvaux, Philosophies Africaines, Présence Africaine, lu par Maryse Emel.

« Il faudra bien que le soleil que je transhume éclaire les moindres recoins... Celui qui cherchera dans mes yeux autre chose qu’une interrogation perpétuelle devra perdre la vue... »

F. Fanon Peau noire, masques blancs

Présenter les « philosophies africaines », tel est le projet de Séverine Kodjo-Grandvaux, rédactrice en chef adjointe des pages « culture et médias » de l’hebdomadaire Jeune Afrique.

Lire la suite...

07 novembre 2014

Jean Salem, "Élections, piège à cons ?", Flammarion, 2012. Lu par Maryse Émel

Pour un droit à l’écœurement… C’est ce qu’écrit Jean Salem dans un pamphlet au ton vivifiant et sans compromis, "Élections, Piège à cons ?", paru en 2012.

Lire la suite...

05 novembre 2014

Sandra Aube, Thierry Kouamé, Éric Vallet, Lumières de la sagesse, Écoles médiévales d'Orient et d'Occident, lu par Maryse Emel

Sandra Aube, Thierry Kouamé, Éric Vallet, Lumières de la sagesse, Écoles médiévales d'Orient et d'Occident, Publications de la Sorbonne, 2013.

« Le monde existe seulement à travers la respiration des écoliers » (phrase talmudique citée p.171)

Lire la suite...

08 septembre 2014

Claude Obadia, Kant Prophète? Éléments pour une europhilosophie, Ovadia, lu par Maryse Emel

Claude Obadia, Kant Prophète? Éléments pour une europhilosophie, Ovadia, 2013, 172 pages.

Claude Obadia, dans son récent essai (préfacé par Alexis Philonenko) Kant Prophète ? Éléments pour une europhilosophie, propose une lecture des trois Critiques de Kant, qui ne saurait être achevée, comme il l’écrira en conclusion. Il y associe les Opuscules sur l’histoire, que bien souvent on considère comme mineurs. Le projet consiste aussi à montrer que les trois Critiques ne sont pas séparables de l’histoire.

Lire la suite...

30 juin 2014

Benoît Charuau, Lettres à un jeune gay et autres citoyens. Pourquoi tant de passion?, Éditions Le Manuscrit, 2014. Lu par Maryse Emel

Ces sept lettres présentent différents visages de l’homophobie, et adaptent le ton et le discours à celui à qui est destinée la lettre. Sept lettres qui reconstruisent une figure du désir à partir de l’homophobie. Sept textes qui croisent les divers chemins de l’histoire de la philosophie, « fille du désir » elle aussi, pour se connaître soi-même et « devenir ce que l‘on est » ou encore « se vouloir », comme il l’écrira à Victor.

Lire la suite...

04 juin 2014

Bachelard, Le Droit de rêver, PUF, 2013. Lu par Maryse Emel

Cette réédition aux PUF Quadrige du Droit de rêver est un ensemble de textes écrits entre 1942 et 1962, jamais réunis du vivant de Bachelard, et dont le titre et l’ordre, nullement « chronologique », ont été choisis par l’éditeur.

Lire la suite...

26 mai 2014

François Jullien, Vivre de paysage ou l'Impensé de la raison, Gallimard, 2014. Lu par Maryse Emel

Comme dans ses autres ouvrages, François Jullien nous offre dans ce livre, Vivre de paysage ou L’Impensé de la raison, une « variation » sur cet autre de la philosophie, la sagesse, dont Héraclite, selon lui, aurait ouvert la voie, chemin que la philosophie aurait tout aussitôt refermé.

Lire la suite...

30 avril 2014

Pierre Charron, De la Sagesse, Slatkine Reprints 2013. Lu par Maryse Emel

Pierre Charron, De la Sagesse, Slatkine Reprints 2013.

Rééditer De la Sagesse de Pierre Charron dans son édition de 1824, c’est sauver de l’oubli une pensée difficilement classable à qui, d’ailleurs, Émile Bréhier n’accorde que quelques lignes dans le portrait consacré à Montaigne, le réduisant à un moraliste humaniste, un mélange de Montaigne et d'Épictète.

Lire la suite...

02 avril 2014

Henri Maldiney, Le vouloir dire de Francis Ponge, Encre marine, 2014, lu par Maryse Emel

Henri Maldiney, Le vouloir dire de Francis Ponge, Encre marine, 2014.

Un poème parfait est « celui qui porte son évidence en lui » écrivait Francis Ponge dans My Creativ Method. Nul besoin de l’expliquer : « Une œuvre s’expose dans la surprise de soi » écrit Henri Maldiney, philosophe, auteur de Le vouloir dire de Francis Ponge, réédité en février 2014, vingt ans après sa première édition, en 1994. Affirmation paradoxale, puisqu’il s’agit de présenter l’œuvre sans expliquer…. Mais le paradoxe est constitutif de l’œuvre de Francis Ponge…et de la philosophie.

Lire la suite...

26 mars 2014

Schopenhauer, L’Art d’avoir toujours raison, Mille et une nuits, 2003, lu par Maryse Emel

Schopenhauer, L’Art d’avoir toujours raison, Mille et une nuits, 2003.

L'Art d'avoir toujours raison de Schopenhauer est un traité des « stratagèmes », au sens de Machiavel, du joueur « d’escrime », métaphore de Schopenhauer, pour que triomphent des arguments seulement vraisemblables. Il prolonge par ce texte Les Topiques d’Aristote. Celui-ci opposait les arguments dialectiques, c’est-à-dire seulement vraisemblables, à la vérité nécessaire de la démonstration.

Lire la suite...

Commenter cet article